Visage

Quelles huiles végétales utiliser comme anti-ride naturel ?

Depuis quelques années, j’ai cherché des alternatives efficaces aux produits chimiques pour atténuer les premiers signes de l’âge sur mon visage. Je me suis tournée vers le monde des huiles végétales. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le choix est vaste. Je vous partage une liste des huiles les plus intéressantes ainsi que mon expérience personnelle. Alors, ces produits ont-ils une réelle efficacité ?

Le vieillissement cutané et ses conséquences

Le vieillissement cutané est un phénomène tout à fait naturel. Avec l’âge et les modifications hormonales, les cellules cutanées ont tendance à se régénérer moins rapidement. Les cellules mortes s’accumulent, notre peau devient plus sèche. Les rides d’expression se marquent alors davantage, la peau présente des ridules de sécheresse, elle perd sa capacité d’élasticité naturelle. En vieillissant, on peut également remarquer que la peau perd de sa masse graisseuse, ce qui se traduit par un aspect moins dense, moins rond, l’ovale du visage s’affaisse. Que du bonheur, avouons-le !

En plus de ce processus tout à fait normal et génétique, notre hygiène de vie peut également jouer un rôle : alimentation, hydratation, exposition au soleil, tabac, pollution extérieure, utilisation de produits cosmétiques agressifs, stress,… autant de facteurs sur lesquels nous pouvons avoir une influence, ouf ! Mais nous en parlerons peut-être dans un autre article… Revenons à notre sujet de départ…

Les huiles végétales, qu’est-ce que c’est ?

Les huiles végétales sont issues de la pression à froid de graines ou de feuilles de  différentes matières botaniques naturelles. Elles sont utilisées pures ou en synergie avec d’autres huiles sur la peau, les ongles, les cheveux ou même parfois en ingestion.

Les huiles végétales utiles comme anti-rides

Voici donc une sélection d’huiles pouvant se révéler intéressantes. Toutes ces huiles présentent une composition contenant une quantité importante d’oméga 6 et de vitamine E, ce qui a un effet anti-oxydant fort utile.

    •  L’huile de bourrache
    •  L’huile de ricin
    • L’huile de figue de barbarie
    • L’huile d’onagre
    • L’huile de pépins de raisin
    • L’huile de rose musquée
    • L’huile de jojoba
    • L’huile d’abricot
    • L’huile d’argan

Mes propres expériences

J’ai commencé à utiliser les huiles sur mon visage il y a 4 ans. Comme la plupart d’entre elles sont assez grasses, je préfère les appliquer le soir car, en journée, elles mettraient trop longtemps à être absorbées par ma peau.

Voici donc un petit panel des huiles que j’ai pu tester :

L’huile d’argan

L’anti-ride ancestral venu du Maroc. Une huile utilisée depuis de nombreuses générations sur la peau ou les cheveux. Comme son nom ne m’était pas inconnu, j’ai commencé mon utilisation des huiles végétales en achetant une bouteille d’huile d’argan.

Il est important de ne pas acheter n’importe laquelle, mais bien une huile classée bio et extraite avec une première pression à froid (ce qui permet de conserver la majorité de ses bienfaits).

huile d'argan

Je l’applique donc sur ma peau nettoyée le soir. Elle est fine et très hydratante, agréable à étaler. Elle n’a pas de parfum particulier.

Pour ma part, j’utilise cette huile pour remplacer une crème de nuit. Bien que ses capacités soient connues, je n’observe sur ma peau qu’un effet hydratant. Je préfère l’utiliser en été, lorsque ma peau ne souffre pas trop de sécheresse à cause du froid car je trouve que son effet reste très léger.

 

L’huile de calophylle

Elle n’est que rarement citée parmi les huiles utiles contre les signes de l’âge. Pourtant, je trouve que c’est une des plus efficaces. Son utilisation première est davantage recommandé pour les imperfections et les rougeurs.

Je note surtout son efficacité sur les petites ridules autour des yeux et les cernes. Elle présente un fort aspect hydratant. Quand j’ai le regard fatigué, j’en applique le soir avec générosité et j’avoue que je vois la différence le matin.

L’inconvénient de cette huile est qu’elle est extrêmement grasse et visqueuse et a une odeur prononcée désagréable. Du coup, j’avoue que j’ai tendance à l’utiliser rarement.

 

L’huile de rose musquée

C’est la seconde huile que j’ai testé sur ma peau. Elle présente une texture fine, facile à appliquer. Mais son odeur n’est pas des plus agréables (elle me fait penser à une vieille eau de Cologne).

Au matin, ma peau est toute douce et souple. Elle semble aussi un peu repulpée, ce qui atténue l’apparence des rides.

 

L’huile de ricin

Honnêtement, je l’utilise davantage sur les cheveux que sur la peau. Elle est excessivement grasse et épaisse, limite visqueuse. L’odeur est lourde et tenace. Elle est extrêmement riche, donc il est vraiment préférable de l’utiliser en hiver quand la peau a souffert du froid et du vent.

J’ai pu remarquer un effet lissant et repulpant, par contre, je n’ai pas noté d’effet sur les ridules ou les cernes.

 

L’huile de bourrache

C’est la dernière que j’ai achetée. Je tenais à l’essayer après avoir vu de nombreux avis positifs à son sujet. Elle est assez fluide à appliquer et légère sur la peau, un peu comme l’huile d’argan. Son odeur est assez neutre et ne m’a pas du tout dérangé. Elle pénètre rapidement dans la peau donc je pense qu’il vaut mieux l’utiliser quand la peau est bien hydratée, en été par exemple.

Pour le moment, je trouve qu’elle a un effet lissant intéressant et elle semble aussi avoir  une action sur les rides autour des yeux. Mais je ne l’ai pas encore utilisé suffisamment pour juger de ses bienfaits.

 

Alors, ces huiles végétales sont-elles efficaces sur les signes de l’âge ?

Il ne faut bien sûr pas s’attendre à des miracles, mais j’avoue qu’en utilisant certaines huiles, je peux observer que ma peau a un aspect plus rebondi et lisse.

Pour mon type de peau, mixte, les huiles que j’ai trouvées le plus efficace sont : l’huile de bourrache et l’huile de calophylle. Au vu de l’aspect très gras et légèrement gluant (oui je sais, cela ne fait pas très glamour), je préfère utiliser l’huile de calophylle en hiver lorsque ma peau souffre davantage des conditions climatiques. L’huile de bourrache, plus légère et fluide, est plus agréable à utiliser tout au long de l’année.

Il me reste encore plusieurs huiles à essayer donc je complèterais peut-être cet article dans quelques mois. N’hésitez pas à me laisser des commentaires si vous connaissez également des alternatives intéressantes ou si vous avez la moindre question à laquelle j’essaierais de répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.