Deodorant naturel
Corps

Quelles solutions choisir pour un déodorant naturel ?

Depuis quelques années, les déodorants classiques sont accusés d’être en partie responsable de provoquer le cancer du sein. En effet, les produits chimiques présents (parfums, silicones, perturbateurs endocriniens,…) et surtout les dérivés d’aluminium sont des substances dont la toxicité est de plus en plus certifiée.

Lorsque j’ai découvert que j’avais des problèmes de thyroïde ainsi qu’une maladie auto-immune, j’ai songé à me débarrasser de mon vieux déodorant en premier. Sujette à de régulières bouffées de chaleur, il était important de trouver une solution naturelle. Allez, je vous fais part de mes recherches et découvertes dans ce domaine…

Un déodorant ou un anti-transpirant ?

Il faut en effet différencier ces deux principes.

Le déodorant a pour but de réduire et/ou supprimer les mauvaises odeurs produites par la transpiration.

L’anti-transpirant a pour but de limiter la sudation sous les aisselles. Ce phénomène est évidemment naturel et il permet au corps de réguler sa température. Après, il est clair que se retrouver avec d’énormes auréoles sous les bras au travail n’aide pas à se sentir au mieux.

Quelles solutions utiliser pour limiter les odeurs corporelles ?

Le bicarbonate de soude

Produit simple et très utile dans des tas de domaines. Le bicarbonate a également le pouvoir d’absorber l’humidité et, par son côté purificateur, de limiter les odeurs.

Les huiles essentielles

En effet, elles peuvent également nous être utiles dans la lutte contre les odeurs. Leur action anti-bactérienne supprime les bactéries responsables des odeurs désagréables mais pas la transpiration. Il est important de faire des pauses dans leur utilisation. Attention également au fait que les huiles essentielles ne peuvent pas être utilisés par tout le monde (femmes enceintes, enfants, certaines pathologies…).

  • L’huile de palmarosa est souvent utilisée pour son action déodorante. Cette huile essentielle est anti-bactérienne et anti-fongique, le bonheur total. Son odeur rappelle celle de la rose. On peut l’utiliser seule en appliquant quelques gouttes directement sur les aisselles propres.
  • La menthe poivrée : elle est idéale pour calmer les irritations. Elle peut donc tout à fait être intégrée dans la recette des personnes à la peau sensible. Son odeur est très fraîche.
  • Le tea tree : cette huile essentielle est géniale, c’est celle que j’utilise le plus à la maison ! Elle a de nombreuses propriétés intéressantes. Elle peut donc également être utilisée comme déodorant grâce à ses propriétés anti-bactériennes et anti-fongiques.
  • La sauge sclarée : la sauge a un pouvoir calmant, relaxant, intéressant en cas de coup de chaud. Elle présente également une action anti-transpirante.
Teatree
Huile essentielle d’arbre à thé

 

 

Précautions

N’utilisez jamais des substances comme du bicarbonate ou des huiles essentielles directement sur vos aisselles épilées car vous risquez de provoquer des brûlures ou des irritations.

Il faut toujours tester une huile essentielle sur une petite surface de la peau afin de vérifier qu’on ne fait pas de réaction allergique.

Ma recette personnelle de déodorant naturel

Pour ma part, je prépare moi-même mon dédorant dans une ancienne boite de Nivea.

J’y mélange :

  • du bicarbonate de soude
  • de l’huile de coco
  • de la fécule de maïs
  • de l’huile essentielle de citron

Je mets la même quantité de bicarbonate et d’huile (par exemple 40 gr pour 40 gr), un peu moins de fécule de maïs (style maïzena, exemple 30 gr) et une bonne quinzaine de gouttes d’huile essentielle de citron (parce que j’apprécie beaucoup cette odeur).

Il faut faire chauffer l’huile de coco au bain-marie pour qu’elle devienne liquide car, à température ambiante (sauf en période de canicule), elle est à l’état solide. Une fois que c’est fait, je la verse dans ma boite et j’y mélange directement les autres ingrédients.

Je place ensuite le tout au frigo une petite heure et c’est prêt.

Mon utilisation

Elle est toute simple. Avec mes doigts, je prends une petite quantité de « crème » que je frotte sur mes aisselles. En douceur, hein 😉

Une fois le matin et c’est bon pour la journée… sauf évidemment en cas de journée très chaude (mais bon j’habite en Belgique).

Il est vrai que pour celui qui a une peau très sensible, une utilisation régulière peut devenir un peu irritante à cause du bicarbonate. Pour ma part, je n’ai jamais eu de soucis.

Avantages et inconvénients

J’avoue que je suis très heureuse de ma petite préparation maison, qui, en plus, ne me coûte quasi rien car l’huile essentielle de citron est une des moins chères du marché. Elle est suffisamment efficace pour mon quotidien et me convient parfaitement.

Par temps très chaud, il est vrai que ce n’est pas suffisant ou alors je devrais emporter une petite boite pour faire une petite retouche en cours de journée.

Je n’ai jamais vraiment recherché un déodorant « tout fait » naturel. Pour les quelques jours où je suis gênée par ma transpiration, j’estime que je peux faire cette économie. Mais si vous connaissez de bonnes marques, n’hésitez pas à m’en faire part !

 

 

D’autres alternatives existent, ainsi que de nombreuses recettes que vous pourrez facilement trouver sur internet. De quoi faire plusieurs essais afin de trouver les substances et les mélanges qui vous conviennent le mieux.

Si vous avez de bons liens, de bonnes recettes ou d’autres substances que vous avez eues l’occasion d’essayer, n’hésitez pas à les partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.